Le Bourgmestre de Daverdisse et Président de Filière Bois Wallonie Maxime LEONET rejoint Les Engagés !

Maxime PREVOT, Président national Les Engagés, François HUBERTY, Président de la Fédération provinciale luxembourgeoise et Bourgmestre de Neufchâteau, Anne-Catherine GOFFINET, Députée wallonne, et Benoît LUTGEN, Député européen et Bourgmestre de Bastogne, ont le plaisir de vous annoncer que le Bourgmestre de Daverdisse, Maxime LEONET, a décidé de rejoindre le mouvement centriste et citoyen Les Engagés et sera sur la liste régionale pour la province de Luxembourg.

Ancien entrepreneur et indépendant, Maxime LEONET, 49 ans, est Bourgmestre de Daverdisse depuis 2012. Vrai passionné de politique, il consacre son temps à son maïorat et également comme Président de Filière Bois Wallonie. Marié et papa de 2 filles, il s’agit également d’un sportif confirmé qui adore le trail et les promenades en famille dans les très nombreux bois de sa commune (3.600 hectares de forêts) et de notre région.

Jusqu’ici non apparenté à un parti politique, il a décidé de franchir le pas récemment après en avoir longuement discuté avec François HUBERTY et pris connaissance du projet des Engagés. « J’ai suivi de près tout le processus de refondation du mouvement qui a abouti au nouveau Manifeste. C’est vraiment la dynamique mise en place et la prise en compte des grands enjeux actuels ainsi que les réponses novatrices qui y sont apportées qui m’ont décidé. Maxime PREVOT a présenté une vision pour l’avenir, pour changer et améliorer notre société que ce soit en matière de santé, de soutien à ceux qui bossent ou encore en matière de justice… Bref, aujourd’hui, je me reconnais totalement au niveau des valeurs humanistes et de respect défendues par Les Engagés. J’aimerais que le discours intelligent puisse redevenir audible et mis en pratique par une action publique responsable. Je trouve que la nuance est une force, le courage politique en est une autre et être au centre est un avantage : celui de pouvoir travailler sur toutes les thématiques et améliorer la situation de chacune et chacun, pendant que d’autres pour des raisons idéologiques se coupent d’une partie de la société. »

Pour Maxime PREVOT, l’arrivée de Maxime renforce encore davantage la présence forte des Engagés en Province de Luxembourg. Avec 21 Bourgmestres centristes sur 44 à présent, Les Engagés constituent une force politique majeure dans laquelle la population a déjà pu placer sa confiance. « Aux côtés de François et Anne-Catherine sur la liste régionale, Maxime sera entouré d’une équipe composée de valeurs sûres et qui jouissent d’un grand capital de crédibilité, d’efficacité et de convivialité. Notre ambition est claire, nous voulons que Les Engagés sortent gagnants des scrutins et soient la 1ère force politique en Luxembourg afin de défendre toutes et tous ! » 

François HUBERTY explique également : « C’est un réel plaisir d’accueillir Maxime chez Les Engagés. Sa connaissance des dossiers, son sens des responsabilités, son pragmatisme et son approche humaine seront des réels atouts pour notre équipe. De plus, nous partageons la même approche de la ruralité. Nous voulons agir pour le maintien et le développement de services au public adaptés aux besoins des citoyens dans une logique positive et dynamique. »

« Je me réjouis de travailler prochainement avec Maxime. Je connais son enthousiasme, son dynamisme et sa détermination, autant de valeurs qui consolideront encore notre équipe luxembourgeoise ! Il ne lâchera rien pour défendre les dossiers de notre Province ! » explique Anne-Catherine GOFFINET.

Maxime LEONET s’est déjà fixé les trois dossiers sur lesquels il souhaite particulièrement s’investir pour sa région.

  • L’accessibilité des services en zone rurale en ce qui concerne la santé et la lutte contre la pénurie des médecins, dentistes, kinés… mais également tous les services aux citoyens dont le maintien de guichets bancaires, de bureaux de Poste…
  • La sauvegarde et la mise en valeur de notre patrimoine naturel et forestier, dans l’intérêt de ses nombreux utilisateurs et des générations futures.
  • Le développement économique de toute la région ainsi que la valorisation des indépendants, des entrepreneurs et de toutes celles et ceux qui travaillent via notamment une réduction des charges sur les employeurs et une augmentation du salaire net.